Notre capitale

Paris et ses monuments

L’arc de triomphe :

Napoléon Ier commandera l’arc en 1806, pour célébrer ses victoires. Il voulait construire une avenue triomphale, à partir de l’Arc, traversant Le Louvre et la place de la Bastille, pour terminer place de la Nation. Le projet de Chalgrain, architecte du projet, sera inspiré par l’Antiquité. Il concevra un monument mesurant 50 mètres de hauteur et 45 mètres de largeur, avec d’imposants bas-reliefs. Les fondations exigeront deux années. Les travaux seront interrompus lors des premières défaites et abandonnés sous la Restauration. Ils seront achevés entre 1832 et 1836, sous Louis-Philippe. L’Arc est recouvert de quatre bas-reliefs. Celui de droite, en remontant les Champs-Elysées, représente le Départ des Volontaires de 1792. Cette oeuvre de François Rude est également connu sous le nom de La Marseillaise.
 
 une petite vidéo en chanson :
  
 Image de prévisualisation YouTube
 
 
 Paris et ses monuments
 
Notre Dame de Paris : 

La cathédrale des cathédrales françaises, qui se dresse à la pointe Sud-est de l’île de la Cité, est la quintessence de l’art français du Moyen-Age. Outre l’importance de Notre-Dame sur le plan architectural, ce monument n’a cessé d’inspirer poètes, artistes et musiciens, de François Villon à Victor Hugo et Paul Claudel. Le succès de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, de Luc Plamandon et Richard Cocciante, prouve le caractère intemporel du monument. Il est indissociable de l’histoire religieuse, politique et artistique de notre pays.Depuis 1992, les progrès de technologie permettent de redonner à la pierre extérieure de la Cathédrale noircie par les siècles, sa pureté et sa blancheur originales.

Basilique du Sacré Coeur :

La construction de cette basilique de style romano-byzantin dédiée au Sacré-Coeur fut déclarée d’utilité publique par l’Assemblée  Nationale en 1873 et commencée en 1876 sur les plans d’Abadie largement inspirés de l’église St Front de Périgueux dont il fut le restaurateur. La construction s’achève en 1910 grâce à des souscriptions publiques et la basilique est consacrée en 1919. Le Sacré-Coeur long de 100m et large de 50m est surmontée d’un dôme haut de 83m. Le campanile haut de 84 m abrite une cloche pesant 18.5 tonnes avec son battant de 850kg.L’intérieur renferme des trésors de décoration: sculptures en marbre, vitraux et mosaïques. Du parvis du Sacré-Coeur la vue panoramique domine tout Paris.

 
 
 
Palais royal :
 
En 1624 le cardinal de Richelieu devient ministre du roi Louis XIII et décide de faire construire en 1632 un palais. Les travaux sont confiés à Le Mercier ( architecte favori de Richelieu ) qui édifiera le Palais Cardinal. en 1639 et où le cardinal mourut le 4 décembre 1642. Le palais est légué au roi qui meurt l’année suivante. Anne d’Autriche et le dauphin, futur Louis XIV s’installent dans le palais qui prendra alors le nom de Palais Royal. Le Palais est donné en apanage à Philippe d’Orléans, frère de Louis XIV et mari d’Henriette d’Angleterre qui mourut dans ce palais. Philippe II d’Orléans, le Régent, occupe ensuite le Palais où seront organisés des soupers libertins. Son arrière petit fils Philippe Egalité fait construire tout autour des jardins un ensemble de bâtiments abritant des boutiques. Il fait également construire le Théâtre Français.

 

 

 

 

 

 

 

13 octobre, 2012 à 18 h 21 min


Commentaires desactivés.